Maison et travaux n°20 – La jupe cerise

Bonjour à tous,

Cette semaine, je continue sur ma lancée anglo-saxonne, et vous présente ma troisième jupe Clémence tirée du livre Love at first stitch.

IMG_7997-Edit

Souvenez vous, j’avais cousu une version d’automne en jean et une version d’hiver dans un tissu à carreaux très doux. Voici une version de printemps, cousue en été dans un chambray cerise à pois blancs.

Lire la suite

Publicités

Promenade dans le Mercantour

Bonjour à tous,

Comme promis la semaine dernière je vous donne quelques détails sur le lieu dans lequel nous avons pris les photos de la robe Lilou.

Pour fêter notre premier anniversaire de mariage, nous sommes partis découvrir le Mercantour, et avons établi notre camp de base à Saint Martin Vésubie. Au gré de nos recherches, nous sommes tombés sur le site du Moonlight chalet et avons réservé la plus petite cabane, construite autour du tronc d’un sapin.

IMG_7461

Lire la suite

Maison et travaux n°19 – La robe Lilou nature

Bonjour à tous,

La série des robes d’été continue. Elles ont l’avantage de remplir efficacement mon placard : un projet cousu pour une tenue complète !

Je signe par la même occasion un retour aux créations anglaises : voici la robe Lilou du livre « Love at first Stitch » de Tilly Walnes. Pour cette fois, je vous épargne un débordement de commentaires élogieux que vous avez peut-être déjà lus ici, ou encore .

IMG_7842-Edit

Lire la suite

Des lectures pour l’été

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous propose quelques livres et idées à mettre dans vos valises cet été.

Pour les lecteurs du dimanche, ceux qui préfèrent les courts textes aux romans fleuves, voici deux magasines :

  • Les demoiselles et les dames pourront acheter Flow. J’aime les couleurs et le soin apporté à la mise en page de cette revue. Vous y trouverez des articles qui parlent de créativité, de créations et de créateurs, et quelques réflexions sur le monde. Si vous êtes adeptes du DIY, c’est celui-là qu’il faut choisir !
  • Les messieurs ne seront pas en reste s’ils achètent Monsieur. C’est le magazine que j’offre souvent à mon photographe préféré pour pouvoir le lire. Le ton décalé et un peu suranné de la revue me plait beaucoup. Vous y trouverez surtout de la mode, quelques articles amusants et des idées d’achats pour gentlemen fortunés. N’espérez pas trop réfléchir en tournant les pages.

IMG_7183

Lire la suite

Maison et travaux n°18 – La robe Béa bleue

Bonjour à tous,

Imaginez un grand ciel bleu, 35°C l’après-midi et une légère odeur de pins.

Pensez ensuite à une garde robe de Normande, pleine de jupes et de robes à porter avec des collants et de petites laines.

Maintenant, vous comprenez ce grave problème d’acclimatation au Sud sur lequel je travaille en cousant une série de petites robes légères ! Celle que je vous présente aujourd’hui est particulièrement bien assortie à la couleur de la Mare Nostrum.

IMG_7103-Edit

Comme la chemise aux oiseaux et la robe pieds de poule, La robe chemise Béa est un modèle du livre un été couture en taille L. J’aime la simplicité de la coupe trapèze, rehaussée par un col de chemise.

J’aime moins le fait qu’il faille rajouter les marges de couture : j’utilise la technique de la roulette et du papier carbone pour reporter mes patrons sur le tissu, ce qui m’oblige à ajouter les marges de manière exacte sur ma copie du patron. Il faut compter 1h30 à 2h pour le faire.

IMG_6999

J’ai trouvé ce petit coton à motifs géométriques dans une boutique niçoise, pour la modique somme de 8 euro le mètre. Il respire et se froisse un peu mais cela convient à son aspect brut.

Le col contrastant est cousu dans les chutes du piqué de coton de ma dernière blouse Mimi. J’aime sa texture qui ajoute un petit détail à l’ensemble.

IMG_6965

Côté coupe, il y a des pinces poitrine, ce qui est appréciable. En revanche, la robe était beaucoup trop large pour moi une fois terminée, et je ne pouvais réduire son ampleur sans sacrifier la coupe trapèze.

Comme je voulais absolument la porter samedi dernier, je me suis lancée dans une modification express, et j’ai créé un plis dans le dos maintenu par un petit bouton à 23h le vendredi soir.

IMG_6991

Autre problème de coupe, le col est un peu grand pour l’encolure et dépasse des deux côtés. Comme c’est une robe d’été plutôt décontractée, j’ai décidé de passer outre.

C’est peut être moi qui ait étiré le tissu en le manipulant. Pour mes prochains cols, je bâtirai l’encolure et les pièces du col après les avoir découpés pour éviter cette déformation.

IMG_6972

J’ai beaucoup de temps libre en ce moment, et j’en profite pour prendre goût aux finitions soignées : j’ai fait des coutures anglaises partout. N.b. Les anglais les appellent « french seams« , ça ne manque pas de sel !

Les emmanchures sont terminées avec un biais blanc.

IMG_6980

En conclusion, cette robe rempli ses objectifs de confort et de légèreté.

En revanche, comme les deux autres réalisations de ce livre, le modèle est bien ajusté au niveau des épaules et de la poitrine, mais beaucoup trop large au niveau des hanches. Ces problèmes de taille commencent à m’agacer, et je pense ranger l’ouvrage sur son étagère pour le moment.

Je vous souhaite une très bonne semaine et vous dit à bientôt !